Groupes : les étapes à la crèche

Nous divisons les enfants en trois groupes.

Ceux-ci ne dépendent pas de l’âge, mais bien du développement de l’enfant qui par définition, est personnel à chacun. A d’autres moments, les enfants se mélangent, s’enrichissent au gré de leurs envies et des activités proposées.

Dans chaque groupe, nous serons attentifs au développement affectif, moteur et alimentaire de l’enfant.

Voici comment nous travaillons, lorsque nous évaluons dans quel groupe un enfant trouvera au mieux sa place.

Chez les bébés

 

Développement affectif et psychologique 

Le passage de la famille à la crèche : la familiarisation

L’attachement aux adultes qui s’occupent du bébé

Le travail de réassurance de l’enfant lors de la ‘crise des 9 mois’

L’alimentation

le passage de l’allaitement au lait au biberon

Le passage du lait au solide

Les premiers légumes, associés aux premiers féculents, dans une panade très moulinée (4 à 6 mois)

À partir de 6 mois : diversification étendue progressivement tous les légumes, tous les fruits, introduction des protéines,

De 6 à 12 mois : passage de l’alimentation très moulinée à des petits morceaux (pâtes, pommes de terres en tous petits morceaux, encore mixés), riz, millet, quinoa, polenta, blé en grains entiers), légumes mixés grossièrement, apprendre à croquer dans des légumes et fruits cuits entiers, apprendre à gérer les solides tels le pain et les biscuits

Développement moteur 

Le début de la préhension, le début du déplacement : se tourner (dos /ventre, ventre/dos), se déplacer sur le ventre puis à 4 pattes

 

On va chez ‘les petits’ quand on se déplace seul

 

 Chez les petits

 

Développement affectif et psychologique  

De 12 à 18 mois, on prend confiance en soi (en même temps que le développement moteur) et en les autres

entre 18 à 24 mois, apparition de la ‘crise’ des 18 mois : l’enfant apprend à gérer la frustration, comprend et met en place ses normes : période difficile pour les parents et les éducateurs

Le début des jeux en interaction crée de nouveaux conflits : c’est à moi, c’est à toi : mise en place des règles sociales d’interaction ce qui nécessite une présence bienveillante et attentive, mais aussi parfois proactive de l’adulte

Étapes de l’alimentation 

Passage de l’enfant nourri à l’enfant qui se nourrit (manger avec les doigts puis avec les couverts)

Passage des aliments mixés aux aliments en petits morceaux

 

Développement moteur

Grande motricité : l’enfant apprend le ‘4 pattes’, à se mettre assis, debout avec appui puis sans appui, marche, vélo. Il est particulièrement intéressé par tout ce qui l’amène à bouger.  Camions, grimpette, jeux de parachute, tunnel, le jardin…

Grimper, ramper, déplacer des objets en se déplaçant sont des activités qui peuvent remplir une journée !!

À partir de 15 mois : début de l’imitation des comptines avec gestes, premiers mots : histoires et jeux de marionnettes, imagiers prennent de la place

À partir de 18 mois : début des jeux d’imitation (poupées, dinette, nettoyage, gestes de la vie quotidienne en général) et début de l’intérêt pour les travaux nécessitant une motricité plus fine : dessin, peinture, travail de l’argile ou de la pâte à sel, jeux d’inspiration Montessori

 

 

On va chez les grands quand on dort une seule fois et qu’on est prêt à développer la motricité fine et les jeux en groupe

 

 

Chez les grands

 

Développement social et affectif 

Apprendre à attendre (son tour par exemple)

Jeux communs, activités tous ensemble, en groupe : manger ensemble, jouer ensemble, raconter une histoire, …

Développement de l’autonomie : choix des jeux, des activités, s’habiller seul, porter son assiette à table…

Développement moteur

Développement de la motricité fine : enfiler des perles, tenir un crayon, associer formes et couleurs, Premières notions mathématiques de plus grand, petit, diviser un ensemble…

Développement du langage, apprentissage des chansons avec et sans gestes, rondes…

Développement de la propreté

À partir de 18 mois l’enfant peut annoncer qu’il a un lange sale

À partir de 20 mois, les petites filles pourraient être intéressées d’aller sur le pot. les petits garçons, ce sera plutôt 24 mois.  Nous travaillons alors étroitement avec les parents.

alimentation

À table, on mange de tout, on apprend à manger proprement. Le seul aliment mixé qui subsiste c’est la compote de fruits.

On s’amuse à préparer les repas : fruits, gâteaux,…

 

On va à l’école quand on est autonome au niveau de ses choix d’activités, qu’on se débrouille pour les repas, que la propreté est bien acquise et de manière autonome

Les commentaires sont fermés.